ALFRED BRENDEL en concert à la Halle aux Grains de Toulouse,  le 11 Novembre 2006.

Alfred Brendel passe à la Halle aux Grains deToulouse, évènement d'importance à ne rater sous aucun prétexte, fût-ce agonie !
Responsable de mon goût immodéré pour le piano depuis plus de trois décennies, il fallait voir cet homme.

La prestation de cet immense pianiste fût à la hauteur de l'attente:
Captivant dans Haydn, à la fois éblouissant et charmeur dans Mozart, il fut Impérial dans Schubert, là où il  était le plus attendu...
L'interprétation des quatre mouvements de cette grande Sonate, la D 959, toucha le sublîme, Schubert vivait à Toulouse !
Des mouvement rapides enjoués, des mouvements lents à faire gémir la pierre provoquèrent tonnerre d'applaudissements et rappels obligés, un très très grand moment !
Anecdote: nous faillîmes être privés de Schubert de peu car, rejoignant sa loge pour l'entr'acte, ce septuagénaire trébucha sur un parquet bien mal ajusté et manqua de peu de se briser les os - il n'en fût heureusement rien, même si sa démarche s'en montra quelque peu affectée par la suite.

Son site:  http://www.deccaclassics.com/artists/brendel/mov.htm

BRENDEL_1_580

.

concert2_copie

.

Ci-dessous, un tuyau pour les Toulousains qui souhaitent voir un ou une pianiste dans d'excellentes conditions (meilleures qu'au parterre situé en contrebas à mon sens) sans se ruiner: La disposition du piano impose le pianiste de face regardant vers la droite. En conséquence les places 1° galerie côté droit sont excellentes et pour un prix très largement inférieur - le prix des places "Grands Interprètes" est évidemment des plus élevés...

HALLE_AUX_GRAINS_580

.

art154_1_copie

.

Espérant voir en 2008 Maria Joao PIRES ... qui sait ...!

Jean-Claude