Dans le cadre du festival "Première pression", au " PHARE",  Tournefeuille (Haute. Garonne):
Trois groupes Rock dont "SUNDAY DRIVERS" et "KILL THE YOUNG"

Le 16 Novembre 2007

KILL_EAR

Déjà on se pressait aux portes du PHARE, toute nouvelle salle de festivités et concerts, à Tournefeuille; la queue se formait, s'étirait déjà dans une belle rectitude, il n'y avait plus qu'à attendre par quatre bons degrés au dessous du zéro.
Au bout d'une grosse demi-heure la semelle battait le trottoir mais notre position dans la queue laissait augurer des meilleures places pour le concert. Il fallait se rendre à l'évidence, ici on était fort jeune et nos têtes dépassaient de la foule, au demeurant étonnant calme et bon enfant.

Ici point de crâne d'oeuf, le cheveu se portait long, le vêtement n'était pas de marque sportive, la chaussure était plutôt cirée et le discours semblait sage, réfléchi, voire érudit.
Sous ces bons augures, on ne pouvait qu'être certains d'une musique plaisante et assurément composée de belles notes...

Evitant de peu l'engelure, le signal de l'entrée fût donné par quelques robustes gaillards qui auraient déchiré plus de 100 tickets d'entrée d'un coup sans sourciller, nous voici dans la place.
Belle salle, coupée en deux d'un rideau juste derrière les consoles de mixage, grande scène surchargée de matériel musical, on n'allait pas tarder à être renseignés auditivement sur l'évènement...
Attendant ce moment, une bière au prix raisonnable fut avalée au bar sur lequel était négligemment posé...un plein seau de tampons "Quiès"... prudents, nous en fîmes provision; car j'avais bien emporté du papier hygiénique, efficace frein sonore, mais puisqu'on fournissait...

La suite prouva le bien fondé de notre geste: Le premier groupe, du Hard-Rock de Carcassonne des plus redoutables, imposait bien le bouchon !
Il ne fût guère retenu de ces musiciens amateurs, excepté la gestuelle et la hauteur du décibel, ce n'était qu'un lever de rideau après tout...

Après nouvelle désaltération, le second groupe, SUNDAY DRIVERS, des Espagnols, s'avéra des plus intéressants par une musique à la fois musclée et teintée de Rock californien; son chanteur était d'un excellent niveau, les instrumentistes (2 guitares, steel guitar, orgue, basse, batterie) capables de belles interventions en soliste. Bref, très enthousiasmant, ... mais ce devait être le dernier groupe l'incontestable vedette attendue par ce jeune public...

KILL THE YOUNG, trois frères de Liverpool, la ville qui a vu naître les Beatles, on ne serait pas déçus...

Et ce fût vrai ! dès le premier riff de guitare, les mains cherchaient fébrilement dans les poches le sachet de deux tampons, il fallait en premier sauver le tympan de cette lave sonore, avant même de penser l'écouter.
Mélange de riffs de guitare stridents et mal ajustés, de vociférations recherchant l'aphonie, de coups de basse distordus faisant trembler jusqu'aux os, d'un déluge de coups assénés à cette pauvre batterie aux peaux en survie, cette bouillie sonore décevait, pire, irritait !
Un pourcentage du public quitta le lieu, nous résistâmes, encore heureux d'avoir pris place tout au fond de la salle, adossés à la console...
Mais le concert, parfois émaillé de tentatives solistes du guitariste/vociférateur bien peu convaincantes, s'éternisait, ces gaillards avaient du répertoire, et ce fût soulagement lorsque - un miracle - tout s'arrêta...
Quel bien être, tympans à nouveau à nu, on n'entendait plus que le brouhaha de la foule qui quittait le lieu, le piétinement des road managers sur le plancher de la scène enfin privée de ces instruments tellement dévastateurs ...

Nous sortîmes rejoindre le parking dans le frais silence de la nuit; et il n'était pas nécessaire de se rendre en Provence pour y écouter les cigales, elles chantaient dans nos oreilles - heureux de ne pas y entendre plus - après cette terrifiante avalanche sonore à laquelle on avait survécu ...

Jean-Claude

Source photos: les sites internet des groupes.

Les excellents Sunday Drivers

i1831_SUNDAY_DRIVERS

.

20060218_01_sunday_drivers

.

Le chanteur des SUNDAY DRIVERS

the_sunday_drivers_023_copie_copie

.

Le guitariste soliste des SUNDAY DRIVERS

the_sunday_drivers_024_copie_copie

.

Le bassiste des SUNDAY DRIVERS, une "RICKENBAKER", rien de moins ... les connaisseurs apprécieront.

the_sunday_drivers_022_copie_copie

.

SUNDAY DRIVERS

the_sunday_drivers_021_copie_copie

.

L'organiste, chanteur et steel-guitariste des SUNDAY DRIVERS

the_sunday_drivers_005_copie_copie

.

Le batteur des SUNDAY DRIVERS

the_sunday_drivers_014_copie_copie

.

.

Source photos: les sites internet des groupes.

.

.

KILL THE YOUNG ...

KILL_THE_YOUNG

... et les bouchons d'oreille qui vont avec ...

DSC05910_copie

Source photos: les sites internet des groupes.