Article 2


RÉALISATION DE L'ALIMENTATION STABILISÉE 12,6 VOLTS (CHAUFFAGE FILAMENTS)


Vous devriez approuver le fait de commencer par le plus simple et le moins risqué, il n'y a pas de tension dangereuse ici, du moins durant la conception et les essais*. De plus, les moins expérimentés pourront aisément "se faire la main" sur cette alimentation basse tension dont la qualité de réalisation n'est pas vitale, pour peu que les soudures soient correctes (la soudure à 2% d'argent n'est pas indispensable).

* Après polarisation, les deux bornes des filamants - aucune des deux ne sera reliée à la masse - se trouveront respectivement à 90 et 102,6 volts, pour la DDP de 12,6 volts requise. Pour ce faire, on prélèvera les 90 volts par un pont diviseur en sortie de l'alimentation haute tension, et on l'appliquera au 0 Volt de la présente alimentation. Cette opération, qui vise à l'allongement de la durée de vie des tubes, ainsi qu'à un meilleur fonctionnement, peut être réalisée après les essais terminaux, ou même occultée. Il en résultera dans ce dernier cas un niveau de bruit peut-être un peu supérieur (on peut alors écouter les deux options ...).

.

.

Le schéma retenu est des plus simples. A l'extrême droite: temporisation d'application retardée de la haute tension (facultatif, vise à prolonger la durée de vie des tubes, qui, ici, sont peu onéreux et au nombre de 2 seulement - chacun fixera son choix).

L'énorme filtrage de 5 X 10.000 microfarads vise à reculer le bruit de fond vers l'inaudible, cependant 3 X 10.000 ou même 22.000 microfarads peuvent sans doute suffire (non essayé).

Le fusible interne peut indifféremment être placé sur le secondaire du transformateur ou après le pont redresseur.

Le régulateur est protégé par une diode, ainsi que le relais de la temporisation (si on a choisi de la réaliser).

.

Le schéma avec temporisation pour la H.T.:

1 clic pour agrandir et enregistrer le schéma:

ALIM_12_6_VOLTS_STAB_TEMPO_SCHEMA

Verson simplifiée sans temporisation:

1 clic pour agrandir et enregistrer le schéma:

ALIM_12_6_VOLTS_STAB_SCHEMA

.

Ci-dessous, une proposition d'implantation (celle retenue et réalisée), qui inclut la temporisation et le relais de commande de la mise sous tension 220 V. de l'alimentation haute tension dès que les filaments sont en température (30 secondes minimum).

ATTENTION: il y a 2 ponts de communication à câbler sur le circuit imprimé, un près du radiateur du pont redresseur, et un sous le radiateur du redresseur 7812, tracés en pointillés rouges.

Le circuit imprimé est prévu pour le montage de deux régulateurs en parallèle afin de doubler leur capacité en courant, ce qui s'impose si l'on désire adjoindre les étages RIAA (écoute microsillons). Dans ce dernier cas, les 6 tubes demandent: 0,15 mA X 6 = 0,9 Ampère.

12V6_compo

.

.

Le circuit imprimé correspondant, vu côté composants et côté cuivre

12v6_circ_imp_2_compo

.

12v6_circ_imp

.

.

Pour information, montage typique d'un ECC82, remarquer la consommation filaments de 150 mA sous 12,6 V.

ECC82_TYP_copie

.

La réalisation et le réglage de cette alimentation ne devrait pas poser de problème, vu sa simplicité:

1 - Régler la tension à 12,6 Volts avec un tournevis à lame isolée en agissant sur la vis de RV1.

2 - Si on a décidé de la réaliser, régler la temporisation à 30 secondes minimum en agissant sur la vis de la résistance ajustable de 50 Kohms. Le relais joue le rôle d'interrupteur pour l'alimentation secteur de l'alimentation haute tension. On peut installer si on le désire une prise 220 Volts secteur à l'arrière du boîtier de la présente alimentation 12,6 Volts. Cette prise, connectée au primaire 220 V. du transformateur haute tension sera pilotée par le relais, qui y appliquera la temporisation recherchée.

.

Bonne mise à feu, sans fumée de préférence, et prudence avec le secteur 220 V !

Une main à la poche révolver de son pantalon au cours des tests est un gage de sécurité ...

danger_haute_tension

.

A SUIVRE ... Article 3: la réalisation de l'alimentation haute tension

JCP