15 mai 2008

mauvaises fleurs

Voilà qui ne se lit pas aisément, pire, qui ne se lit pas mais s'analyse, se dissèque avant d'y trouver plaisir véritable. Certes ici tout n'est pas chef d'oeuvre, mais nombre de ces poèmes nous toucheront de façon durable comme un grand vin long en bouche, se lisent, se relisent ; le plaisir vient et s'étire, nous envahit.

JCP

Sans_titERre_2_copie

.

.

Posté par Vigane à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]