28 mars 2008

celtes oui !

Les DUBLINERS, musique celtique irlandaise (1988).

Les incontournables Dubliners, à écouter un verre de Guiness à la main pour ceux qui aiment cette "boisson d'homme" - certains estomacs fragiles seront cependant autorisés aux bières belges ...

JCP

DUBL_12_copie

.

.

.

Posté par Vigane à 01:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2008

le grand charles

"Os Amores Libres" Carlos NUNEZ, musique celtique, Galice (1999).

Le maître de la gaïta (cornemuse galicienne) fusionne ici sa musique avec quelques brefs accents plus traditionnellement espagnols qui seront peut être diversement appréciés, des goûts et des couleurs ... Mais sa musique, comme toujours, reste celtique, vive et inspirée.

Pour faire connaissance avec ce talentueux sonneur, tout autant à l'aise à la gaïta qu'au tin whistle et à toutes autres sortes de flûtes, "MAYO LONGO" serait peut être à préférer, plus purement celte au sens du terme habituel, ce qui n'enlève rien à la valeur de cet excellent enregistrement ...

JCP

NUN_3copie

.

.

.

Posté par Vigane à 05:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2008

lyre bretonne

Le disque qui a marqué le renouveau de la musique celtique, son titre était prémonitoire ! (1972)

De superbes balades où l'instrument reste l'acteur principal, joué par celui qui en reste un des maîtres incontestés. Sans aucun doute, un des enregistrements les plus incontournables de la musique celtique.

Alan Stivell est en concert ce vendredi 28 dans le cadre du festival de guitare d'Aucamville (31), un compte rendu de la soirée sera publié sous peu dans la catégorie "CONCERTS".

Site:

http://www.alan-stivell.com/

JCP

STIVELL1ie

.

.

.

Posté par Vigane à 00:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 mars 2008

rock mastoc amerlock

(Comme disait notre poète toulousain ...)

"Second Helping", Lynyrd Skynyrd, Rock, USA (1974).

C'est du costaud, c'est du bon ! Le Hard Rock américain dans ce qu'il a de meilleur, toujours plus musical et plus talentueux que son homologue anglais, parole de partisan qui n'aime des USA que sa musique et ses fabuleux paysages ...

Ici, entre autres intéressantes choses, un tube monstrueux: "Sweet Home Alabama" qui n'a pas révolutionné la planète, mais marqué le Rock à jamais ...

Sites:

http://www.lynyrdskynyrd.com/

http://www.lynyrdskynyrdhistory.com/

JCP

LYN1pie

.

.

.

Posté par Vigane à 05:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2008

Scarabées anglais

Il y eût bien sûr les Beatles, l'outrage du temps a peut être eu plus de prise sur leur musique que sur celle d'autres groupes, moins versés sur la variété, mais leur histoire reste intéressante.

BEATLES

Posté par Vigane à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2008

antonio

Vivaldi n'en finit pas de lasser avec ses quatre saisons, tellement battues et rebattues qu'on n'en peut plus !

Les sonates à Pisendel, moins connues, sont un vrai ravissement de simplicité et de génie, ici interprétées par le Boston Museum Trio qui nous en livre une très belle lecture (Violon, viole de gambe et clavecin)

JCP

VIV_PISENDEL

.

.

.

Posté par Vigane à 00:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mars 2008

bidon pas bidon

Martelant aux débuts des bidons de la Shell pour y trouver ce rythme et ce son irrésistible, ces musiciens disposent maintenant de véritables instruments fabriqués en acier inoxydable. Nommé "steel drum", cet instrument est le seul instrument de musique acoustique inventé au cours du 20° siècle ayant bénéficié d'une diffusion notable ...

Un coup de cafard ? cette musique est un médicament (à administrer par voie auriculaire...) capable de guérir bien des maux. On s'étonne à son écoute que sa diffusion reste confidentielle et même que d'autres styles de muique ne l'aient pas adopté: On peut se prendre à rêver à son intégration au sein d'un quintette de Jazz ou même comme instrument soliste d'un orchestre symphonique, en tout cas de telles tentatives seraient peut être enrichissantes pour la musique ...

Ici des groupes des Îles caribéennes d'Antigua et de Trinidad, les enregistrements sont faits en public et rendent bien compte de l'ambiance de ces concerts dansants sous le soleil des Caraïbes, à écouter absolument !

JCP

STEEL_BAND

.

.

.

Posté par Vigane à 02:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2008

daniel

Un des grands enregistrement de musique celtique bretonne. Ce grand guitariste, qui fit ses débuts en compagnie d'Alan STIVELL, nous offre ici un de ses meilleurs disques, accompagné des meilleurs musiciens du moment.

JCP

BRAZ_1copie

.

.

.

Posté par Vigane à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2008

byrds autres

Farther Along, les BYRDS, Rock USA, 1972

Après maintes péripéties, ce groupe, qui renfermait trop de talents pour durer, éclate pour se reformer à nouveau autour de Roger Mc. GUINN, entouré de Skip Battin, Clarence White et Gene Parsons. Ce groupe n'enregistrera hélas que ce disque, tentant plus tard d'autres reformations partielles, cet enregitrement était pourtant réussi, même si certains morceaux ne sonnaient plus tout à fait BYRDS - Roger Mc. GUINN victime de sa gentillesse ? ... regrets ...

Site:

http://die-augenweide.de/byrds/

JCP

Sans_titre_3_ZAcopie

.

.

.

Posté par Vigane à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

varions les ...

Glenn Gould et les variations GOLDBERG de JS BACH: un sommet de la composition pour clavier, un sommet de l'interprétation. Bien sûr, ce pianiste génial avait ses détracteurs et quiconque l'écoute trouvera instantanément matière à critique, passionnée même !

Disparu trop tôt, cet homme là n'avait pas son pareil, assis sur son siège d'enfant trop bas et devant son piano, pourtant aux autres pareil, pour déchaîner autant haine qu'adoration, en tout cas jamais l'indifférence.

Ces deux enregistrements, que 27 ans séparent rendent bien compte du génie bouillonnant de ce grand parmi les grands.

.

1982: la maturité, les tempos sont un peu moins radicaux, moins extrêmes, GOULD a revisité ces pièces d'une vision nouvelle.

GOLDBe

1955: premier enregistrement, celui par qui le scandale arriva, celui qui fit connaître l'homme, celui de la critique acerbe et violente qui en fit une légende.

Un film a été réalisé sur Glenn GOULD et sa carrière de pianiste par Bruno Monsaingeon, passant trop rarement à la télévision. J'ai eu la chance de le voir en présence de son auteur à la FNAC Toulouse - le débat faisant suite à la projection fut très riche et très instructif - pour qui s'intéresse un tant soit peu au piano.

.

.

Interprétation au clavecin, la seule possible pour certains puristes puisque Bach n'a évidemment connu ni le piano ni le piano-forte. Christiane JACCOTTET, artiste peu connue, s'en tire fort bien reconnaissons le, et la sonorité du clavecin apporte un bel éclairage à l'oeuvre, en plus de la garantie d'authenticité exigée par certains ... mais l'oreille du sage ne souffre pas d'intolérance n'est-il pas ?

JCP

GOLDB_3

.

.

.

Posté par Vigane à 04:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]